♥ Contexte original, partie futuriste et partie heroic-fantasy !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

A flexible shadow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
MessageSujet: A flexible shadow Lun 21 Juil - 17:49

Invité











NOM
PRÉNOM
ÂGE
SEXE
NATIONALITÉ
GROUPE

Shimizu
Clear
Dix-neuf ans
Masculin
Japonaise
Original Character


INFORMATIONS


Tu n'es pas bien grand. Tu n'es pas bien épais non plus. Tu ne ressembles pas à ses mecs virils qui veulent tout casser si on s'approche trop près d'eux. Tu n'es pas quelqu'un que l'on remarque. Tu n'es pas quelqu'un qui se fait voir. Tu es juste toi. Juste une personne banale parmi d'autres personnes banales.

Des cheveux noirs, trop long pour te faire passer pour un homme mais pas assez pour faire croire que tu es une femme. Des cheveux fins, doux, souple. Des cheveux que l'on aime caresser, avec lequel on aime jouer. Des cheveux dont il faut s'occuper pour ne pas qu'ils deviennent indomptables. Des cheveux avec une frange. Une frange en bataille. Une frange pour te cacher. Pour fuir le regard des autres. Une frange tout aussi banale que tes cheveux. Rien d'extraordinaire. Une frange qui te permet de cacher tes yeux. Qui te permet de te masquer un peu le soleil, la lumière, ce qui ébloui.

Ces yeux cachés sont noirs, gris par moment. Des yeux foncés qui ont l'air froid, distant. Des yeux sombres qui te dise de ne pas t'approcher, de ne pas les regarder. Des yeux qui ne veulent de mal à personne. Des yeux nuits qui ont peur. Peur de devoir plaire aux gens. Des prunelles qui veulent juste être libre, juste elles. Et ces yeux sourient. Ils sourient souvent comme pour se protéger, comme pour se cacher. Ils tentent de ne pas voir la vérité, de nier ce qu'ils voient. Pourtant ces yeux voient quand même la vérité et cela fait se tordre cette bouche.

Elle se tord de douleur, de souffrance. Elle se tord sous la peine, la solitude. Bien qu’elle soit tordue, elle sourit tout de même. Elle ne veut pas que l’on comprenne ce qu’elle ressent. Elle ne veut pas montrer les vrais sentiments. Elle aussi a peur mais elle prend sur elle et garde un sourire, une neutralité. Cette bouche on a envie de la taquiner, de voir jusqu’où on peut aller avec. On veut l’embrasser, la mordre, la frapper, la caresser. On veut voir ces réactions pourtant, elle évite de les montrer.

Tout ça, c’est toi. Tout ça c’est ton visage. Un visage fin, un visage qui ressemble à celui d’une fille mais dont certains traits rappellent que tu es un homme. Un visage doux, rassurant. Un visage qui donne confiance, qui apaise. En fait, tout en toi est rassurant, apaisant. Ta posture, ta carrure tout semble prêt à se briser au moindre choc mais tu es résistant. Tu sais rester fort. Tout en toi semble banal. Seuls tes vêtements peuvent un peu étonner mais on finit vite par s’y habituer.

Un pull blanc par-dessus un tee-shirt noir rien d'extraordinaire. Des mitaines où sur le dessus se trouvent la forme d'une main en squelette. Cela rappelle ton pantalon, noir, simple, où se trouve le même motif mais avec la forme de jambe en os. Par-dessus une sorte de moitié de jupe noire plissée tenue par une ceinture de la même couleur dont un bout retourne s'accrocher derrière. Noir et blanc sont les seuls couleurs qui dominent. Tes chaussures n'échappent pas à la règle. Des bottines blanches à semelle noire et dont les clous sur le haut sont de cette couleur sombre également. A cela il suffit de rajouter un collier et deux bracelets qui se chevauchent en cuire noir et à clou pour voir à quoi tu ressembles lorsque tu sors de chez toi.

Tu es toi. Tu n’es pas parfait mais tu fais avec. Tu n’es pas original, tu ne te démarques pas mais cela te va.

▲▼▲▼



Tu es lui. Tu es eux. Tu es ce que les autres veulent. Mais toi ? Qui es-tu ? C’est vrai ça, qui es-tu vraiment ? Tu ne sais pas… Tu ne comprends pas ces mots, cette question.

Tu es l'enfant doué, gentille, obéissant devant ses parents. Tu es le plus calme possible, le plus limpide possible. Le plus intentionné, le plus aimé, le plus aimant. Tu es parfait, sans défaut, sans fautes. Si ta soeur a de bonnes notes, alors tu dois avoir mieux qu'elle car c'est ce que veulent tes parents. Car c'est ce qu'ils attendent de l'ainé. Ils veulent que tu montres l'exemple, que tu sois le grand frère et le fils idéal. Pourtant... Tu n'as pas l'impression d'être ça. Tu n'as pas l'impression que ça c'est toi.

Tu es aussi l'étudiant adoré par les professeurs. Tu es celui qui donne les bonnes réponses, qui ne fait pas de bruit, qui écoute et qui ne dérange pas la classe. Tu es celui qui a de bonnes notes. Tu es celui que tout le monde déteste car tu es le préféré des professeurs. Tu es celui qui fera tout pour ce faire bien voir. Ce toi tu ne l'aimes pas. Tu le hais. Tu as l'impression de tromper tout le monde plus que ce n'est le cas. Ce toi est faible. Il peut se briser n'importe quand et ça te fait peur.

Et puis il y a ce toi. Ce toi qui est ami avec tout le monde. Ce toi que l'on apprécie car il aide, il protège et il ment pour ses amis. Cetoi qui prend sur lui quand il se fait accuser pour un autre. Ce toi que tout le monde admire, que tout le monde veut être. Ce toi que tu trouves hypocrite. Ce toi que tu voudrais frapper. Ce toi qui a peur de la solitude. toi que tu comprends mais que tu ne peux casser.

Tu es cette personne un peu timide dans la rue. Un peu maladroit. Cette personne que les gens veulent aider. Cette personne qui n'ose pas parler, qui n'ose pas aborder les gens. Cette personne qui se perd, trébuche. Cette personne qui fait que les autres se sentent supérieur à toi. Cette personne faible et fragile. Et si cette personne c'était le vrai toi ? Non ce n'est pas toi... Tu n'es pas comme ça. Ce n'est rien de plus qu'un autre masque. Qu'un autre maquillage. Mais qui es-tu ? Toi qui es-tu vraiment ?

Si tu le savais... Si tu pouvais répondre à cette question. Tu ne sais pas qui tu es. Tu es juste une ombre que l'on peut modeler comme on le souhaite. Tu es juste un vide qui se transforme pour plaire. Juste quelqu'un qui ne veut pas être seul, qui a peur de la solitude. Tu es juste une forme qui bien qu'elle soit entourée ce sent pourtant isolé et toute seule. Tu es juste quelque chose que tu veux briser. Qui veut crier, pleurer. Tu veux dire que tout ce que les autres voient c'est faux ! Que tu n'es pas ça ! Mais tu ne peux pas le faire... Car tu as trop peur. Car ce vide que tu es, ce blanc, ce creux, tu as peur de l'exposer.

Au fond de toi tu as peur de savoir qui tu es vraiment. Tu as peur de la vérité. Tu la nies, l'ignore, fait comme si tu ne la voyais pas. Mais en fait, tu la connais n'est-ce pas ? En fait, tu es juste une pauvre créature qui se joue des autres non ? Tu es juste un être ignoble... Tu te rassures en te disant que tout le monde met un masque pour plaire mais la vérité, c'est que tu es le seul à en mettre autant. Tu es le seul à faire ça. En vérité tu es juste tout seul. Tu es et tu le resteras toujours.

Cette solitude c'est ta seule amie et tu vas devoir t'y faire. Alors si on te pose la question qui es-tu ? Tu n'auras qu'à répondre « Que veux-tu que je sois ? »

▲▼▲▼

• Code du règlement : Validé!
• Niveau de RP : 3/10
• Suggestions : peut-être faire en sorte que l’on puisse savoir combien de personne se trouve dans un groupe ? j’en ai d’autre mais ça va faire trop si je dis tout là.
• Comment avez vous découvert le forum ? : C’est une longue histoire alors peut-être une prochaine fois je vous la raconterais
• Autres : Une punition doit être la plus horrible possible…


JUST A STORY


Tu es comme la plupart des enfants. Tu es né de manière les plus banales. Tu aurais pu être comme tout le monde. Tu aurais pu ne pas devenir ce que tu es. Tu aurais pu ne pas avoir besoin de créer ce que tu es. Pourtant la vie en a décidé autrement...

Tout allait bien. Tout était calme mais ça n'a duré que pendant trois mois. Après quoi, ta mère a divorcé de ton père. Tu étais bien trop petit pour comprendre, pour le remarquer et tu as continué à grandir comme si de rien n'était. Ce n'est pas comme si tu n'avais pas la présence d'un père. Ta mère n'a pas tardé à se remarier. Elle a vite retrouvé quelqu'un et tu as grandi avec se deuxième père qui était comme ton premier pour toi. Ce n'est que plus tard que tu oseras demander pourquoi maman n'était plus avec papa. Pourquoi elle l'avait quitté. Sa réponse fut comme un avertissement à tes oreilles. « Parce que ton père était trop moue. Parce qu'il ne disait jamais rien je devais tout faire. » Tu as sans doute pris peur. Tu as sans doute cru qu'elle t'abandonnerait aussi si tu devenais comme lui... Quoi qu'il en soit tu es juste resté silencieux face à sa réponse.

Tu grandis, les cours se passent bien. Tout du moins en apparence. Tu te fais des amis sur qui tu ne peux pas compter, tu te fais des relations qui ne te servent à rien. Juste à combler ton vide. Tes notes sont bonnes et tes parents te félicitent. Tu es heureux et tu ne voulais rien de plus. Ton vrai père tu le vois de temps à autre et ça te va bien. Tu t'entends bien avec lui, avec ta mère et avec ton beau-père. Ces trois adultes sont amis. Ils s'entendent bien et en plus de ça tu vas bientôt être grand frère. Tu ne caches pas que tu as un peu peur mais tu es content car tu ne seras pas tout seul quoi qu'il se passe. Faux. Tu as tout faux. C'est peut-être pire maintenant qu'elle est là. Ca se dégrade de plus en plus... Mais tu ne lui en veux pas. Tu sais que ce n'est pas de sa faute. Tu sais qu'elle ne fait que subir comme toi...

Cette petite famille s'est agrandie. Vous êtes maintenant quatre et tout va pour le mieux. Tu vois peut-être un peu moins ton père avec l'entrée au collège, les cours plus dur mais tu arrives à avoir du temps pour lui. Ta soeur est aussi bonne que toi en cours et tes parents en attendent plus de toi. Ils ne le disent pas mais te le montre. Tu vois bien dans leurs yeux que tes notes ne leur suffisent plus. Alors tu travailles plus dur pour avoir leur estime. Parce que tu te souviens des paroles de ta mère. Si tu ne fais rien elle va te laisser... Si tu savais comme c'est faux... Si tu savais que même en travaillant comme pas possible tu seras quand même laissé... Si seulement tu l'avais su, si seulement tu l'avais compris plus tôt...

Tu déménages, encore une fois mais c'est différent. Avant tu déménager dans la même ville, dans les mêmes environs. Cette fois tu pars loin. Tu changes de région et tu ne pourras plus voir ton père aussi souvent. Ta mère s'arrange pour t'envoyer chez lui par avion pendant les vacances. C'est comme ça depuis deux trois ans maintenant. Ta nouvelle vie dans ta nouvelle maison se passe bien, enfin tu crois. Tu es encore jeune et on ne te dit pas tout. C'est peut-être pour ça que tu n'as rien vu venir. C'est peut-être pour ça que tu n'as pas tout compris... Tes nouveaux amis là-bas ? Tu n'en as pas. Tu es isolé, tu souffres de cette solitude et tu changes. Tu deviens un peu ce que tu es aujourd'hui. Tu commences à changer. Tu fais en sorte de plaire à un petit nombre de gens. Tu sais que ce n'est pas de l'amitié, que tu fais juste semblant de jouer aux amis. Tu le sais mais tu te sens moins seule comme ça.

Ta vie n'est pas parfaite, ta vie n'est pas aussi bien qu'avant. Tu ne vas plus chez ton père, tu n'as plus de nouvelle de lui non plus. La dernière fois que tu l'as eu au téléphone ces paroles t'ont inquiété. « Je suis interdit bancaire, je vie au sous-sol de ma propre maison car mon ex ne veut plus de moi. On attend pour vendre la maison mais rien... » Tu veux l'aider... Tu veux faire quelque chose ! Mais pour la première fois tu te rends compte de quelques choses, tu n'es qu'un enfant... Tu ne peux rien faire. Tu peux juste regarder ton père sombrer dans les problèmes... Tes joues deviennent humides à cette pensée, tes larmes coulent face à la réalité. Tu ne peux en parler, il l'aurait déjà fait si ça pouvait l'aider. Il aurait déjà demandé sinon.

Cette révélation vient briser ton monde de tranquillité et de naïveté. Tu ne sais pas si c'est parce que tu viens de t'en rendre compte ou si c'est qu'une suite malencontreuse d'événement mais après ça tout commence à devenir sombre. Ta soeur s'enferme dans sa chambre pour rester sur internet, elle ne bosse plus, ne fait plus rien, refuse de sortir dehors. Ta mère râle tout le temps, ton beau-père fait comme si de rien était. Et toi, tu te retrouves face à tout ça. Ton monde où tout aller bien, où tout était bien n'est plus. Tu vois la vérité, tu vois les soucis. Les charges à payer, les difficultés financières. Ton beau-père qui ne travaille toujours pas, ta mère qui fait de plus en plus de trajet pour son travail. Tes amies qui s'en vont petit à petit, ta soeur qui ignore tout. Ta solitude ! Tu n'as plus qu'elle. Il n'y a plus rien...

Le temps n'arrange pas les choses. Loin de là, il les empire. C'est définitif. Après trois mois de cris, trois mois dur, trois mois où tout te tombe dessus, après tout ça ta mère demande le divorce pour la deuxième fois. Ton beau-père est détruit, te parle de suicide et toi, tu ne peux toujours rien faire. Tu ne peux que regarder leur souffrance. Leurs appels à l'aide. Tout s'écroule et tu finis par tomber toi aussi. Cette famille, cette vie, tout bascule. Tout se casse, se brise et une fois encore tu t'ébrèches. Tu te renfermes. Tu dois être fort. Tu sais que c'est à toi te supporter les morceaux détruits. Tu sais que c'est à toi de tenir. Après tout ne tient plus que par toi... Cette vie ne tient presque plus à rien... Mais tu finis par ne plus tenir...

A tes dix-huit ans c'est la fin. Ton anniversaire signe la fin de tout ça. Ta mère t'annonce qu'elle part à vivre ailleurs avec ta soeur et son nouvel amant. Elle te laisse les charges, elle te laisse te débrouiller. Ton père tu n'as plus aucune nouvelle. Tu ne sais même pas s'il est en vie ou pas... Ton beau-père fait comme s'il ne voyait rien et ta soeur s'en moque tant qu'elle a son pc... Tu ne sais plus quoi faire et tu te contentes de sourire faiblement. Tu te contentes de hocher la tête comme si tu comprenais. Comme si tu savais pourquoi elle fait ça. Pourquoi elle te fait ça. Mais au fond tu hurles. Tu es cassé. Tu deviens creux, vide de tout sens. Tu ne veux plus rien à part disparaitre. Au final, malgré tes efforts elle t'abandonne... Malgré tout tu gardes le sourire.

Un an est passé depuis qu'elle est partie. Tu n'as pas vraiment eu de nouvelle juste un « je me plais vraiment là où je suis et mon mec est super. » Rien sur ta soeur, rien sur ce qu'elle devient. Elle ne parle plus que d'elle est son mec... Tu le hais mais tu sais aussi qu'il n'y est pour rien. Il te faut juste un fautif. Une autre nouvelle tombe à son dernier coup de fil, « tu vas aller dans un pensionnat, ton beau-père me réclame de l'argent pour toi et j'ai pas envie de lui en donner, je suis sûre qu'il va faire autre chose avec. » Le coup de grâce est enfin arrivé. Tu te contentes de répondre par un simple ok. Que peux-tu dire d'autre ? Tu es une nuisance en restant là-bas... Tu prends donc tes affaires et fait tes adieux... Tu te retiens de pleurer car depuis tout ce temps tu dois rester fort. Tu dois être fort car c'est ce qu'ils attendent de toi !

Tu déménages encore une fois, sans doute la dernière. Tu arrives à se pensionnat. A cette institution. Tu prends une grande inspiration. Tu ne laisseras pas tout ça arriver encore une fois. C'est vrai, tes amis seront faux, tu n'a plus de famille  et tu es tout seul... Tu n'as peut-être pas réussi à protéger ceux que tu aimais mais ça va changer maintenant. Après tout... C'est ton histoire et tu peux faire ce que tu veux, pas vrai Clear ?


Invité
MessageSujet: Re: A flexible shadow Lun 21 Juil - 17:55

Invité
Welcoooome!
Invité
MessageSujet: Re: A flexible shadow Lun 21 Juil - 18:16

Invité
Merci
MessageSujet: Re: A flexible shadow Lun 21 Juil - 18:29

avatar

PAST
Nom: Ristu O'Hara.
Âge: Seize ans.
Malédiction:
Elève/Gardien
Elève/Gardien
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Verseau Messages : 163
Date d'inscription : 15/08/2013
Age : 21
Localisation : Dans un arbre !
Biiiiiiiiiiienvenue !!!! :D Bonne continuation pour ta fiche. ~




Je joue en #3333ff
Invité
MessageSujet: Re: A flexible shadow Lun 21 Juil - 18:33

Invité
Merci, j'essayerais de la finir dans la semaine si possible.
Invité
MessageSujet: Re: A flexible shadow Lun 21 Juil - 18:38

Invité
Bienvenue et je valide ton code ^^
Invité
MessageSujet: Re: A flexible shadow Mar 22 Juil - 11:09

Invité
Bienvenue à toi ~ ! \(*w*)/
Invité
MessageSujet: Re: A flexible shadow Mar 22 Juil - 11:47

Invité
Merci Haruko. Je viens de finir le caractère (et l'ajout d'une musique en plus trouvant que ça ne faisait pas assez long pour lire) il ne me reste donc plus que l'histoire que je ferais un peu plus tard je pense. Si je dois changer quelques choses dans ce que j'ai fait dites le moi.
MessageSujet: Re: A flexible shadow Mar 22 Juil - 12:25

avatar

PAST
Nom: Rin Kagamine
Âge: 14 et demi
Malédiction:
Elève/Gardien
Elève/Gardien
Voir le profil de l'utilisateur http://vocaloid.jeunforum.com
Féminin Verseau Messages : 744
Date d'inscription : 07/10/2012
Age : 19
Localisation : Mmmh... Aucune idée!
Pour le moment tout est parfait!

Les musiques vont très bien avec le texte! Ca m'a limite donné envie de pleurer! x) Et puis, elles sont siiiiiiii douces...  Disciple 






« Rin n'a pas la pêche, elle a l'orange. ♥️~ »

Cadeaux des membres et commandes:
 
Invité
MessageSujet: Re: A flexible shadow Mar 22 Juil - 12:45

Invité
Je suis ravie de savoir que mon choix de musique colle avec mon texte et que cela est réussit à t'émouvoir ^^ je vais essayer d'en trouver pour l'histoire mais ça risque de pas être facile...
Invité
MessageSujet: Re: A flexible shadow Mar 22 Juil - 22:19

Invité
Validé !
MessageSujet: Re: A flexible shadow Mar 22 Juil - 22:32

avatar

PAST
Nom: Rin Kagamine
Âge: 14 et demi
Malédiction:
Elève/Gardien
Elève/Gardien
Voir le profil de l'utilisateur http://vocaloid.jeunforum.com
Féminin Verseau Messages : 744
Date d'inscription : 07/10/2012
Age : 19
Localisation : Mmmh... Aucune idée!
Partenariats validés!? NNNNNNNERU. CE N'EST PAS UNE FICHE DE PARTENARIAT. Je déplace! ARARRGH! 






« Rin n'a pas la pêche, elle a l'orange. ♥️~ »

Cadeaux des membres et commandes:
 
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: A flexible shadow

A flexible shadow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Recherche open : Fire & Shadow
» Shaiya Shadow
» Mystic Shadow'
» Shadow
» Sen'tsura, magnifique spectacle. [PV: Shadow][en pause]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vocaloid RP :: Présentations-