♥ Contexte original, partie futuriste et partie heroic-fantasy !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Matthew Strauss l'infirmier le plus bizarre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
MessageSujet: Matthew Strauss l'infirmier le plus bizarre Lun 29 Déc - 21:05

Invité


Matthew Strauss






Surnom :: Mat'
Âge :: 26 ans
Groupe :: Personnel
Origines :: Française
Malédiction :: Une apparence de démon quand il chante.
Particularité :: Sa petite taille (et ses yeux également).
Drôle
Hystérique
Serviable
Vava :: Mathieu Sommet
Pseudo :: Matthew
DC ? :: Oliver Kirkland/Arthur Kirkland/Jack Zachausson

Apparence

Comment me décrire ? Simple ! Oui, vous avez... Aaah en fait je me mens à moi-même je me rend bien compte que je vieillis... Eurhm, mal rasé oui ça je le suis, des yeux bleus ? Oui, vous avez... L'œil ! ... Je sais c'était nul comme jeux de mots. Chose que vous remarquerez et j'ignore moi même pourquoi, mes yeux ont d'ailleurs étonné les gens, ils disent toujours qu'il sont si bleus qu'on pourrait s'y noyer dedans, pourtant je ne vois pas ce qu'ils sont de si spéciaux que ça... Ouais...
Sinon ! Petite taille ? Je ne vais pas vous ré... Ah aaah oui je suis petit je fais 1 m 60. Je suis d'ailleurs pas bien gros malgré que mon régime alimentaire soit plutôt... Gras oui, je suis même maigrichon, pauvre de moi. En même temps, ça se voit que je n'ai pas une tête à faire du sport ! Sinon j'ai les cheveux courts, châtains et ils ont un peu de volume pour ne pas que quand je mets mon chapeau noir avec le pin's Kirby que ça me fasse des oreilles à la Dumbo. Sinon je suis le plus souvent habillé d'un simple t-shirt (parfois, une veste en cuire par dessus), un jean et des baskets (et mon traditionnelle chapeau noir que j'adore) mais quand je travaille j'enlève mon chapeau adoré et enfile une blouse blanche. Ah oui ! Je porte des lunettes, on ne me voit pas souvent avec, mais oui j'en ai. Je crois que c'est tout sur mon physique... Car je ne vais pas non plus parler de ma... Oh un chat !


Caractère


Mon caractère ? Ah ah ah ah... Vous êtes sérieux ? Mh... C'est vrai que vous avez besoin de mettre votre nez dans la vie des gens pour les accepter, quelle triste réalité ! Bien laisse moi vous présenté le beau salopard que je suis en réalité.

Je suis un, je m'en fous de ta gueule, ta vie ne m'intéresse pas, j'écoute les gens certes, je suis bien obligé, car limite, je suis forcé et pourtant bon dieu que j'aimerais leurs dire ta gueule, les enrouler dans un tapis et les balancer pars une fenêtre ! Bref, je n'aime pas les gens, je n'aime pas parler, je préfère carrément rester dans mon chez-moi devant mon ordinateur, la clope au bec et la bière a la main en attendent sa pizza que... Socialiser... Pourtant, je joue avec les autres ça m'amuse de me faire passer pour ce que je ne suis pas, oui, j'ai parfois l'air d'un c*nnard sous mes airs de gentil petit homme, malgré mon sourire qui sonne si vrai, si sincère... J'aime me moquer des gens aussi, leur montrer indirectement que leur vie est pitoyable tout autant que la mienne, pourtant la ce que je vous décris... C'est comment je suis avec un inconnu... Ouais, quand j'ai un peu d'attache avec la personne, je me lâche, je dis ce que je pense, bon ou mauvais. J'aime rigoler parfois en étant dans mes états d'hystéries où je peux me lever de ma chaise et aller crier "Ouiiiii" les bras le lever ou simplement crier des insultes ou des non. On me dit souvent que je risque mourir d'un infarctus d'ailleurs. Quand quelqu'un me plaît vraiment amitié, affection, mais tout en étant soft et aucunes arrières-pensées amoureuses hein ! Je suis juste quelqu'un de drôle et dynamique, mon but premier est passer du bon temps avec la personne sans me soucier qu'il me trouve bizarre, jusqu'à faire rire la personne en me fessant des monologues tout seul comme un fou avec des voix différentes. Ah oui en parlent de ça tient ! Je suis un très très bon comédien faire des petites mises en scène, j'adore, mettre un costume jouer un personnage, c'est tout moi ça, et bon dieu que c'est bon ! J'aime tellement ça qu'il n'est pas rare de me voir dans des courts-métrages plutôt bien réalisés, mais on y reviendra ! D'ailleurs, j'aime également chanter bon, j'aime moins ça que la comédie, mais le chant, j'aime même si vous ne me verrez jamais chanter, car je chante seulement seul...On y reviendra également plus tard. Je vais terminer par mon état au travail, car amoureux, on s'en bat les... Ballons piafs ! Au travail, j'essaye de garder au maximum mon sérieux, d'aider au mieux que je peux (même ça, je le fais sans m'en rendre compte) vous avez compris ? Je joue le parfais c*nnard au premier abord, car en réalité même si je m'en fous de ce que cache, j'ai un peu peur que les gens me rejettent pour ça, je préfère qu'on me déteste étant un gros salop. Bon parlons du dernier point et je vous promets que c'est fini ! Premièrement, je déteste le sport et ça se voit donc je déteste quand on me parle de sport. La cuisine ? Ne m'en parle pas ! Mes repas sont composés de pâtes ou de tartines au chocolat ou bien de pizzas commandées, et d'eau, soda et de bière... Donc oui, je déteste cuisiner, car je ne sais PAS cuisiner. Et comment j'ai appris le japonais ? Tout simplement, car quand tu veux regarder des mangas avec des sous-titres POURRIE, crois-moi, tu apprends la langue pour regarder sans sous-titre ! (qui aurais cru que ça m'aurait été utile).

Voilà, c'est tout, je vous laisse tranquille ! C'était juste les deux derniers point important.


Malédiction


Croyez-le ou non, mais cette malédiction me fait douter de mes propres origines, je suis d'apparence un humain, je vis tout comme, j'agis pareille, je ne dois pas être immortel et pourtant, quand le son de ma voix décide de chanter sur une mélodie, ma peau devient livide, mes lèvres deviennent si noires, des cernes tellement prononcés, sans parler de mes yeux qui s'éclaircirent encore plus qu'ils ne le sont déjà, il m'est impossible de cligner des yeux et ma voix qui normalement est mélodieuse semble être étouffé... Oui quand je chante, je deviens un démon. Suis-je vraiment normal ? Je ne pense pas. Même désormais, je n'arrive que a maîtriser un peu pour que ma voix reste la même... Il m'est impossible de chanter sans avoir ce visage hideux.



Histoire


Mon histoire débute, en France dans une famille plutôt calme et sans soucis dans une ville aussi calme, vie paisible quoi. C'est en grandissant que j'ai compris que quelque chose clochait, mes parents m'interdisaient de faire une chose peut importe l'endroit... Chanter. Pourquoi interdire quelque chose de... Normal pour tous. À l'école quand les enfants chantaient moi je fessais semblent d'avoir mal a la gorge, on ne me disait rien comme si les professeurs approuvaient ça. Je n'ai jamais compris pourquoi vraiment, toute mon enfance s'est passée comme ça, j'étais un simple gosse qui n'aimait pas qu'on me dise "Pourquoi si, pourquoi ça ?" Je préférais de loin jouer avec mes consoles portables. Parfois, il m'arrivait de mentir pour qu'ils me fichent la paix, c'était le début de mes jeux de comédien après tout... Comment les détester pour ça ?? Bref.

Mon adolescence ? Je ne cherchais toujours pas à me socialiser et ma vie amoureuse était un désastre, j'étais dans un petit club de comédie, un jour pour un court-métrage, on m'avait demandé de chanter, j'ai désobéi à mes parents ce jour-là, les premiers mots chantés sembler si mélodieux, j'étais près à chanter et donner tout ce que j'avais, car je me rendais compte que... J'aimai ça moins que la comédie oui, mais... Whoua ! Malgré mon enthousiasme ma voix m'étouffai, j'avais fixé les autres, tous les yeux écarquiller terrifier... Il ne m'on jamais dit pourquoi et m'avais évité, mon premier rôle pour le court-métrage ? Je ne l'ai pas eu. Plus tard, ils m'on même viré du club... Je n'avais pas fait le lien entre ce moment où j'ai chanté et ce qui s'est passé après au début pour moi, je devais être juste mauvais... Pourtant, les vidéos que je fessais seul les gens les aimaient. C'est de façon banale que j'ai découvert pourquoi cette réaction, simplement en chantent devant mon miroir pendant que je me préparais, la tête qui dégouliner d'eau, terrifier, reculent cherchant de quelque chose de rassurent j'ai aperçu mon visage... Non ça ne pouvait pas être le mien mon corps entier était bizarre, livide, cerner, les lèvres noires, les yeux si clairs... Je l'ai vue revenir normal petit à petit je n'en croyais pas mes yeux que je me suis mis à me pincer pour être sur que je ne rêvais pas... Alors c'était ça ce que mes parents cherchaient à cacher ? Qu'est-ce que c'était  ce p*tain de b*rdel ?! Sans chercher a comprend j'ai fini par en parler "calmement" avec mes parents, qui m'ont répondu calmement "Tu es né comme ça, on ne sait pas d'où ça vient" m*rde quoi ?! Est qu'on doit dire ça a ses enfants ?! Première chose que j'ai fait aller sur internet voir, c'était quoi... Il m'avait répondu d'un cancer de l'anus... MAIS LÀ N'ÉTAIT PAS LA QUESTION ! Pour faire simple rien ne m'aidai, j'ai fini pars accepter naturellement ce que j'étais... Un monstre.

L'âge adulte, j'ai fait des études de médecine pour être infirmier pour que parents soient contents, route monochrome et déchéance dans ma vie... Voilà le résumé, je me réveillais tous les jours avec l'angoisse d'aller travailler chantant dans ma salle de bain essayant de me rappeler a qu'elle point j'étais minable, manger chaque jour de la bouffe qui me bousillait l'estomac et boire à m'en ronger les reins. Voilà ce que  j'étais réellement, j'étais toujours dans l'idée de faire de la comédie, pour me foutre de la gueule des gens car tout simplement la vie en France m'ennuyais. C'est un jour comme un autre que j'ai fini pars apprendre, d'une discutions entre deux hommes d'un pensionnat, ils voulaient être discrets, mais que voulez-vous... J'étais juste derrière, nous étions dans un café le bruit certes pouvait étouffer leur conversation, mais je me faisais tellement chier que moi, j'écoutais... Et cela m'intriguait, j'ai fini par faire mes recherches de mon côté, et trouver des choses intéressantes, oui un pensionnat déjà où je pouvais avoir du travail, au japon un pays que j'apprécie fortement et en plus... Je fais partie de ceux qui sont maudits. Je fais partie de ceux qui sont maudits.



© Never-Utopia
MessageSujet: Re: Matthew Strauss l'infirmier le plus bizarre Mar 30 Déc - 0:26

avatar

PAST
Nom: Artemis Xanthe
Âge: 18 ans
Malédiction:
Elève/Ordre
Elève/Ordre
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 441
Date d'inscription : 28/11/2012




EEET C'EST VALIDÉ !

OUAAAAIS ! SOIGNE MOOO//PAF// Alors... xD Tu vas faire partie du groupe Personnel avec le rang du même nom ! Pas besoin d'horaire, toi t'as fini les cours 8D Je t'invite fortement à aller te faire un beau journal et si tu veux, à harceler tes patients en leur envoyant des messages chiants avec ton portable ! Maintenant, tu as deux semaines pour faire ton PAST. N'oublie pas d'aller de recenser ici, ici et ici.

ALLEZ, VA TRAVAILLER MAINTENANT !





codage par a modern myth. sur Libre Graph'


#cornflowerblue


Matthew Strauss l'infirmier le plus bizarre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Armelle, la bizarre, timbrée, dégénérée et détraquée :D [Sd]
» tombe sur un livre bizarre...et se perd dans la biblio
» Effet bizarre
» Caroline Strauss [S]
» Claude Levi-Strauss et les musulmans , voici des extraits du livre de

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vocaloid RP :: Présentations-